Stage de deux jours : Qu'est-ce que vous voulez vraiment ? 

boussole_edited.jpg

Prochaines dates à venir

Quoi de mieux qu'un début d'année pour se recentrer sur ce que l'on veut vraiment ? Encore faut-il le savoir. Cette question est cruciale pour l'épanouissement et le développement de chacun. C'est une question de feu, qui va nous chercher au plus profond et nous pousse à nous connaître et nous assumer. 
Que voulons-nous vraiment ? 
Ne pas savoir ce que l'on veut nous pousse à nous trahir sans même nous en rendre compte. Savoir ce que l'on veut nous donne une direction, un sens, un cap. Réveiller notre volonté, c'est prendre la responsabilité de notre vie et avoir le courage d'assumer qui nous sommes. 

Pendant ces deux jours ensembles, 
- nous explorerons la relation que nous entretenons à notre vie et ce que nous projetons et  attendons d'elle. 
- nous déconstruirons les croyances qui nous empêchent d'être à la vie libre et ouvert. (confiance en la vie ou pas ?)
- nous nous poserons la question essentielle : qu'est ce que nous voulons vraiment ? À quoi donnons nous notre vie ? 
- Puis nous contacterons le guide intérieur, cette force qui nous pousse à vivre mais que bien souvent nous choisissons d'ignorer par peur de la liberté à laquelle elle nous pousse.

Pour explorer tout çà, nous vivrons des temps en grand groupe, en diade et en triade. Des temps de danse simple, des exercices d'introspection, des moments d'écoute profonde, de jeux introspectifs, de créativité

 

 

Ce stage donne suite à 4 ateliers visitant 4 grands thèmes de nos vies pour y clarifier ce que l'on veut vraiment. (Pro, relations sentimentales, relations sociales -amis, famille..., santé.) 
 

11723-le-douanier-rousseau-musee-dorsay.jpg

Vivre ou survivre ? Liberté et Instincts.

Module 1 : L'instinct sexuel

Du 16 au 17 octobre 2021 | Questions et Inscriptions ici / COMPLET

Module 2 : L'instinct social

Du 4 au 5 décembre 2021 | Questions et inscriptions ici : COMPLET

Module 3 : L'instinct d'auto-préservation

Pas de dates pour l'instant

3 stages de deux jours traitant des 3 différents instincts de survie et des conditionnements et peurs associés. 

Depuis la nuit des temps, la nature évolue.

Chaque espèce vivante y est reliée et en est l'aboutissement.  

Au fil des millénaires, les êtres se sont modifiés pour s'adapter à leur environnement et aux menaces qui planaient sur eux.   

L'homo-sapiens existe depuis environ 200 000 ans.

200 000 ans aux cours desquels l'humanité a eu à faire face à d'innombrables transformations et épreuves. 200 000 ans au cours desquels s'est développé un "savoir inné", inscrit au plus profond de nous-même : l'instinct de survie. 

On observe trois instincts de survie principaux : sexuel, social et d'auto-préservation.  

Dans son aspect primaire, tout comme les autres espèces, l'humain est dirigé par ces forces instinctives. Très souvent et complètement inconsciemment, nos personnalités sont construites autour de stratégies afin de nourrir nos instincts de survie.  

Dans ce sens, nous y sommes complètement soumis, ce qui prévaut sur toutes nos décisions et nos comportements. Sans nous en rendre compte, la peur de ne pas vivre nous gouverne et s'immisce au cœur de nos comportements et choix de vie.  

Et s'il y avait une autre possibilité ?  

En effet lorsque nos décisions et nos attitudes dépendent d'un instinct de survie, bien souvent le prix à payer est celui de notre liberté et de notre intégrité : l'instinct est rassasié mais notre cœur est oublié et de nombreuses souffrances s'ensuivent.  

Plus que l'instinct de survie, ne pourrions-nous pas tout simplement vivre ? 

Lors de ces stages nous explorerons en profondeur ce que sont ces instincts, comment ils se construisent au quotidien, ce sur quoi ils reposent, comment ils nous dirigent et comment nous pouvons nous en réapproprier les rennes de manière apaisée. 

instinct sexuel.jpg

Plus d'infos sur l'instinct sexuel içi

instinct social.jpg

Plus d'infos sur l'instinct social içi

instinct préser.jpg

Plus d'infos sur l'instinct d'auto-préservation içi.